ActualitésDe nouveaux composteurs au CBA

composteurs cba

C’est avec une grande fierté que le Cégep Beauce-Appalaches inaugure ses deux nouveaux composteurs.

Le personnel de la cafétéria ainsi que les étudiants du Comité environnement responsable (CER) participeront activement à l’utilisation et l’entretien des composteurs. En effet, les déchets organiques produits par le service traiteur seront destinés à enrichir les composteurs. Les étudiants veilleront également au maintien des conditions optimales du processus.

Le compost récolté sera utilisé pour la permaculture, le potager et le toit vert du collège. Pour les étudiants membres du CER, il s’agit d’une valeur ajoutée à leur parcours collégial. « Ce qui me motive dans le projet, c’est de participer à la réduction de la quantité de déchets produits et de diminuer l’empreinte écologique globale du cégep », mentionne Keven Poulin, 3e année, Techniques de comptabilité et gestion. Sa collègue Karine Paquet, 1re année, Techniques d’éducation spécialisée, renchérit : « La terre nous offre tellement, elle nous nourrit chaque jour, elle est généreuse. Pour moi, il est primordial de revaloriser nos résidus verts, de les retourner à la terre. Ainsi, on peut créer des sols fertiles de façon naturelle. Tout est là et la nature nous l’offre, pourquoi ne pas en bénéficier? »

Dans le plan stratégique 2019-2024 du Cégep, le développement durable représente un axe majeur. « Je suis extrêmement fier de lancer ce beau projet aujourd’hui! Ce pas concret, mobilisateur, permet de nous rapprocher de notre objectif ultime, d’améliorer nos pratiques écoresponsables et d’éduquer par le fait même la communauté collégiale », partage le directeur général, M. Pierre Leblanc.

L’implantation des composteurs se fait donc conformément à l’orientation 2 du plan : Assurer une gestion environnementale du Cégep. « La réduction à la source et l’approvisionnement responsable dans tous les secteurs sont d’une importance majeure pour minimiser les impacts environnementaux, en cohérence avec les engagements du Cégep. En compostant, nous réduisons les quantités de matières résiduelles qui remplissent nos sites d’enfouissement, et nous réduisons nos coûts par le fait même », précise M. Jean-Philippe Vachon, directeur adjoint des études, programmes et vie étudiante.

Une deuxième phase est prévue, soit d’étendre l’accessibilité des composteurs aux étudiants et membres du personnel.