Étudiants internationaux

Un projet d’études et de vie au Québec a de quoi faire rêver! Particulièrement en Beauce.

Groupe d'étudiants internationaux devant le Cégep

Étudier à Beauce-Appalaches

Situé dans l’une des plus belles régions du Québec et à proximité des grands centres, le Cégep Beauce-Appalaches t’offre un environnement stimulant et diversifié pour les études et la vie étudiante. Pour un parcours qui sera synonyme d’accomplissement, d’excellence et de réussite, choisis d’étudier chez nous!

Viens découvrir le légendaire accueil, l’entraide, l’esprit familial et l’esprit entrepreneurial du Cégep Beauce-Appalaches!
Consulte le guide des nouveaux arrivants pour découvrir notre ville.

Pourquoi chez nous

Le taux de réussite des cours de l’ensemble des étudiants internationaux au Cégep est de 93,4% pour l’année scolaire 2017-2018. En guise de comparaison, le taux de réussite des cours de l’ensemble des étudiants du Cégep pour 2017-2018 est de 90,4 %.

Webinaires d’information

Notre équipe d’expert a mis sur pied des webinaires de présentation afin de vous informer sur le Cégep, les filières de formation et les services offerts. Plusieurs dates sont offertes.

  10 h à 12 h 12 h à 14 h
Août 26 août
Septembre 9 et 23 2, 16 et 30
Octobre 7 et 21 14 et 28
Novembre 4 et 18 11 et 25
Décembre 2 et 16 9
Janvier 13 et 27 6 et 20
Février 10 et 24 3 et 17
Mars 3

Inscription aux webinaires d'information

Ton parcours débute ici

Tout ce dont tu dois savoir en fonction de ta provenance

Ile de la Réunion

France métropolitaine

Autres pays

Témoignages

Des étudiants internationaux

  • Aline Hirlimann- Blumstein – 36 ans Design d’intérieur – Alsace

    Construire notre avenir au Québec : un choix familial

    Je m’appelle Aline Hirlimann- Blumstein. J’ai 36 ans. Je suis originaire d’Alsace. J’étudie dans le programme Techniques de Design d’intérieur du CBA. Voici mon histoire.

    Nous avons choisi la Beauce grâce au Cégep Beauce-Appalaches, qui offre une qualité d’enseignement ainsi qu’un taux de placement et de réussite qui feraient rêver bien des établissements. La Beauce est un réel coup de cœur pour moi ainsi que ma famille. Les paysages offrent une diversité incroyable. De plus, toutes les infrastructures nécessaires à l’épanouissement familial et une nature encore sauvage se trouvent à proximité.

    Ayant quitté les bancs de l’école depuis un certain nombre d’années, il m’a fallu deux à trois mois pour prendre mes marques. J’ai été très bien entourée et soutenue que ce soit par ma famille, par le personnel du Cégep, les anciens élèves et ceux de ma promo. Mon fils a fait sa rentrée un peu plus d’une semaine après moi. Il a eu la chance de tomber sur une enseignante merveilleuse qui a su le cerner et le rassurer. Mon mari a rapidement trouvé un emploi et a eu l’embarras du choix.

    Après cette première année en tant qu’étudiante expatriée au Québec, je peux affirmer que nous nous projetons aisément à poursuivre notre chemin en Beauce. Nous sommes ravis de ce changement de vie et très positifs quant à notre avenir. L’aventure continue!

     

  • Gaëtan Lenclume - 27 ans – Comptabilité gestion - Ile de La Réunion

    Mon entrée au pays du froid

     

    Je m’appelle Gaëtan Lenclume. J’ai 27 ans. J’étudie dans le programme comptabilité et gestion du CBA. J’arrive de l’Île de la Réunion. Voici mon histoire!

    Mon premier contact avec les Québécois est passé par le sport. Je recherchais un club de boxe pour m’entraîner et, de fil en aiguille, je me suis tissé un cercle d’amis à partir de là. Je fais beaucoup de sorties, parfois seul ou avec mes amis. Un conseil : Même en hiver, essayez de sortir et de voir du monde. C’est important.

    Pour l’étude, je conseille à tous les étudiants de travailler de façon continue les devoirs parce qu’on ne s’en rend pas compte, mais la mi-session arrive très vite. Et qui dit mi-session dit plus d’examens et de dossiers à rendre. Essayez de ne pas trop vous mettre la pression, ça va bien aller! Vous pouvez aussi travailler à côté, mais faites un travail qui ne vous demande pas trop de temps. Le travail aide aussi à se faire des amis.

    Pourquoi suis-je venu au Québec? Déjà parce que j’aime le froid. Je sais. C’est très particulier pour un jeune qui vient des tropiques! Le fait de connaitre une nouvelle culture sans avoir la barrière de la langue, c’est vraiment top.

    J’aimerais rester moi au Québec après mes études. C’est un pays avec une belle nature, un horizon sans fin. Un pays dont je suis tombé amoureux!

  • Stéphanie Modric- 43 ans – Éducation à l’enfance - La Rochelle

    Une « sacrée » année ou une année sacrée

     

    Je m’appelle Stéphanie Modric. J’ai 43 ans. J’étudie dans le programme Éducation à l’enfance. Je suis originaire de La Rochelle. Voici mon histoire!

    Nous sommes arrivés à Saint-Georges en juillet 2019, en famille, avec deux enfants de 5 ans et 17 ans. Nous rêvions à une vie qui nous ressemblerait plus que celle que nous avions en France, à un retour à des valeurs que nous ne trouvions plus et un système éducatif différent pour nos enfants.

    Si je peux résumer les Beaucerons en un mot : Bienveillants. Très honnêtement, la réputation québécoise en matière de gentillesse est bien en-dessous de la réalité. L’accueil des beaucerons est réel : ils sont présents, souriants et aidants. L’adaptation est beaucoup plus facile grâce aux locaux.

    Le bilan est vraiment positif : les enfants sont épanouis comme jamais, nous avons un bon équilibre vie famille/travail et études, donc une bonne qualité de vie! Il y a toujours quelque chose à faire, à regarder : c’est juste impossible de s’ennuyer! C’est beau où que tu regardes! Bref, je suis amoureuse de cette région, de MA région !

    La preuve de notre ancrage ici : nous avons acheté une maison à Saint-Georges dans un quartier où les enfants ont des amis. Nous nous sentons bien ici et voulons y rester et surtout nous avons confiance en l’avenir!

     

Actualités