ActualitésUn projet pilote de déglaçage

manoeuvre-copeaux-2020

Cet hiver, le Cégep Beauce-Appalaches a utilisé des plaquettes de bois pour déglacer les stationnements et passages piétonniers, une nouveauté qui comporte de nombreux avantages pour l’établissement.

Imprégnés d’un fondant biodégradable naturel, les morceaux de bois répandus par les employés sur le terrain du Cégep s’inscrivent dans une démarche innovante en matière de développement durable.

« Nous avons été approchés par une entreprise qui recommandait ce produit et nous étions intéressés à l’essayer cet hiver. Les résultats sont impressionnants, et c’est avantageux sous plusieurs aspects », explique Carl Dallaire, contremaître d’entretien spécialisé.

Dans les faits, ce produit est hautement efficace et permet de ne pas endommager les surfaces, ne génère pas de poussières et empêche de polluer les eaux des nappes phréatiques.

Dans le passé, l’établissement d’enseignement supérieur utilisait uniquement du sel et du gravier. Ces deux produits comportaient certains désagréments : adhésion sous les chaussures, plus salissants et corrosifs. C’est pour cette raison que le nouveau produit est aussi bien perçu dans l’équipe de M. Dallaire.

« C’est simple à manipuler et ce n’est pas lourd en soi. Une fois au sol, les morceaux de bois forment un tapis confortable sur lequel se déplacer », avance France Maheux, manœuvre.

S’il s’agissait de la première année d’utilisation de ce nouveau produit, tout porte à croire que l’expérience sera reconduite dès l’an prochain. C’est une démarche qui va positionner le Cégep comme une organisation mettant en place des actions innovantes pour l’environnement.

« Les questions environnementales et le développement durable sont une priorité pour beaucoup de membres de notre équipe. Il est certain que nous essayons chaque jour d’améliorer nos pratiques», avance M. Dallaire.

Tout porte donc à croire que ce produit pourra être étendu à l’ensemble du campus de Saint-Georges et possiblement de ceux de Sainte-Marie et Lac-Mégantic.