ActualitésNomination des entraîneures de ringuette

C’est avec fierté que l’équipe féminine Condors ringuette du Campus de Sainte-Marie a fait connaître le nom de ses premières entraîneures, Mylène Dion, entraîneure-chef, et Magali Mathieu-Lebel, entraîneure adjointe. Mylène et Magali seront les premières coachs impliquées dans la toute nouvelle concentration ringuette offerte à Sainte-Marie, au Cégep Beauce-Appalaches.

Mylène Dion, joueuse élite, thérapeute et gestionnaire
Mylène Dion est une ancienne joueuse de ringuette élite évoluant dans le milieu depuis près de 40 ans. Elle a notamment obtenu l’Or aux Jeux du Québec en 1987 et a été désignée meilleure joueuse de ringuette cadette du Québec en 1990-1991 par Ringuette Canada. En plus d’avoir mis sur pied une école de ringuette, Mylène a entraîné en Finlande des équipes locales de ringuette novice, atome et junior.
« Aider nos jeunes athlètes à maintenir un mode de vie actif grâce à leur passion pour la ringuette, c’est pour moi une action porteuse. La santé physique et mentale passe avant tout par l’adoption de saines habitudes de vie et le dépassement de soi », explique l’entraîneure Mylène Dion. « Mon letmotiv est la possibilité de révolutionner, de positionner et de faire rayonner ce sport féminin unique. » Pour Mylène, partager ses connaissances techniques en ringuette est une mission de vie qui se concrétise.
En dehors du sport, Mylène est thérapeute en réadaptation physique, où on la reconnaît pour son leadership mobilisateur, son ingéniosité et son humanité. Elle cumule également 16 ans d’expérience en gestion d’organisation. Au fil du temps, Mylène a su prouver sa capacité à diriger, à bâtir des équipes, à favoriser le changement et à implanter des collaborations efficaces entre coéquipières.

Magali Mathieu-Lebel, un exemple d’implication
Magali s’implique dans son sport de prédilection depuis plusieurs années. Elle a été assistante entraîneure d’une équipe de ringuette, évaluatrice lors de camp de sélection pour des équipes AA à Québec, puis impliquée dans une campagne de financement pour une association de ringuette, en plus d’avoir été capitaine d’équipe dans l’Open A de Québec. « J’ai un grand intérêt envers le développement de la ringuette dans la région de Québec. Je joue depuis mes 10 ans et évidemment, ce sport me tient à coeur. » Magali se décrit comme une bonne communicatrice, passionnée et avide d’apprentissages.

Une concentration unique au Cégep Beauce-Appalaches
Rappelons que, dès l’automne 2021, les joueuses de ringuette des Condors pourront bénéficier d’un programme d’entraînement sur mesure axé sur le développement et le perfectionnement des joueuses, dans un cadre rigoureux et professionnel. Chaque semaine auront lieu des entraînements supervisés au Gym Élite Coach de Sainte-Marie ainsi que deux à trois entraînements sur glace au Centre Caztel.
Les athlètes intéressées peuvent s’inscrire dès maintenant via le cegepba.qc.ca/condors.